Imag'in - Blog de voyage
Partager ma passion des voyages et surtout parler de mon futur voyage au cambodge!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Rubriques

Anecdotes
Blogamis
Boutiques
Cuisine et plats traditionnels
En colere
habitations
Hors du pays
Je caquete
Je reve
La mer
Les animaux
Les emblemes
Les hommes
les pierres
nature
On fait mumuse
Paysage
Pour le fun
religion
souvenirs
vie quotidienne
voyage

Sites favoris


BONJOUR TRISTESSE....

Je suis celle que l'on attendait pas, je suis celle qui n'était pas prévue, pas programmée.... Je  suis l'empêcheuse de tourner en rond, la briseuse de carrière, celle qui arrive trop tôt, sans avoir été invitée, sans avoir été désirée...

Qu'est ce qui peut bien se passer ce jour de novembre 1963 quand je pousse mon premier cri ? je n'en sais rien,  je ne le saurais jamais....

Ma grand-mère est heureuse, je le sais, je le sens..... elle m'élèvera pendant mes six premières années pendant que ma mère terminera ses études d'infirmière à l'école de Lille.

Après j'ai réintégré le foyer parental,  un petit frère est arrivé, l'enfant voulu,  le préféré, celui qu'on attend, qui est prévu, programmé. Celui qu'on chérit. Je l'ai aimé ce petit frère, je l'ai choyé, bercé pendant des heures, joué avec lui.......je l'ai toujours protégé.... comme sur robofish.info

J'ai grandi, j'ai fait ma vie, j'ai eu des enfants...... ma mère est devenue une grand-mère, attentive pour le premier et la deuxième...... moins présente  pour la troisième ....peut-être parce qu'elle me ressemble.....beaucoup trop......

Mon frère a eu son premier fils,  c'est un évènement, comme si elle était grand-mère pour la première fois, elle ne parle que de lui, elle s'en occupe, elle le gâte.... J'ai la désagréable impression que l'histoire se  répète......

J'ai mis 45 ans.... 45 ans à comprendre que pour ma mère je ne compte pas vraiment..... un peu comme si j'étais une lointaine parente à qui on donne de temps en temps des nouvelles.... parce qu'on peut pas faire autrement.......

Cette année je n'irai pas en France pour les vacances de décembre, ça ne l'a même pas choquée, elle a dit à ma grande  fille « ah bon ta mère ne viendra pas ? .... Et bien tant pis, on sera avec Samuel (mon frère) Tatoue (Tatiana ma belle sœur) et le petit........Je ne sais pas si ça m'a blessée.... Je ne sais pas si c'est une preuve supplémentaire de son désintérêt pour moi, je crois que je ne veux plus rien savoir.......

Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte tout ça........



Publié à 15:35, le 9/05/2013 dans Je caquete,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

LE COUPLE DE LA PLAGE

Il n'est ni grand, ni petit, de taille moyenne plutôt mais drôlement gaulé. Il est plutôt gras du haut avec un petit muscle "kronenbourg" et ses jambes sont trop fines par rapport à sa masse corporelle. Il a un tas de poils dans le dos, ça lui ferait presque une crinière, c'est pas joli, j'aime pas les poils dans le dos. Il a des cheveux dans tous les sens, j'ai l'impression qu'ils n'ont pas été peignés depuis des jours, s'il adoptait une autre coiffure, quelque chose de plus court, de plus structuré et un peu dégradé qui lui encadre le visage ça serait beaucoup plus attrayant. Il faudrait qu'il pense à changer ses lunettes, elles sont trop voyantes, s'il prenait une fine monture en métal ça serait beaucoup plus classe. Il a une bonne bouille pourtant, une bouille de quelqu'un qui a l'air sympa, un bon gros nounours qui aurait peut-être besoin d'attention. Ca doit être le style de collègue de travail sympa, peut-être même trop sympa. Il a un gros livre à la main, c'est écrit en anglais, il le dévore allongé sur son transat, de temps en temps il se redresse et cesse sa studieuse lecture pour contempler la plage et ses mouvements. Quand il a trop chaud il court se rafraîchir et  revient avec nonchalence vers sa serviette de bain, une serviette d'hôtel, il doit surement être ici en vacances. Je le trouve renfrogné, mince alors, il est en vacances, ici sur la terre où coule le lait et le miel et j'ai l'impression qu'il se fait chier. A côté de lui il y a un jeune garçon, 13 ou 14 ans, il lui ressemble, je pense que c'est son fils. Lui aussi s'ennuit, il va et vient, un coup dans l'eau, un coup sur le transat, puis pour finir il prend une grosse pelle et tente de construire quelque chose avec le sable. Il est mal dans sa peau, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Il est triste pour un jeune de son âge, est ce qu'à 14 ans on joue encore aux chateaux de sable ? un peu en retrait il y a une femme, je n'arrive pas à me rendre compte si elle est avec eux ou pas mais nounours lui adresse la parole, elle lui répond de loin, mais vraiment de loin, d'un ton qui n'admet aucune réponse. Du coup nounours se renfrogne de plus belle et plonge le nez dans son bouquin. La femme est agréable, 45 ans à peu près, de longs cheveux chatain clair, bien proportionnée avec un maillot de bain digne de faire palir nos stars. Ses lunettes à la "Paris Hilton" lui mangent le visage qu'elle a très joli. Elle se lève pour aller se baigner, elle a une jolie démarche mais une moue dubitative. Elle reste au bord de l'eau. Le jeune garçon lui parle, elle acquiesse du bout des lèvres. Elle finit par s'asseoir et se laisse bercer par les vagues qui s'échouent sur elle. Quand elle n'a pas les yeux rivés sur les vagues, elle fixe l'horizon, je crois qu'elle s'ennuit elle aussi. Je n'en perds pas une miette, comme les vieilles commères planquées derrieres leurs persiennes, je guette, je surveille, j'épie, cachée derrière mon livre d'ailleurs fort intéressant. Je lis un livre de Dominique Lapierre, "Mille soleils", c'est un vieux livre que j'ai acheté à une vente à l'école. Il m'a coûté 2 €uros. Depuis plus de 20 minutes j'en suis toujours à la même page, captivée par ce couple qui a quelque chose d'atypique et dont je n'arrive pas à détacher mon regard. Le nounours se lève et tente une avancée vers la jeune femme, il lui parle, elle fait mine de ne pas entendre, alors il met ses mains comme un porte voix pour lui parler, elle répond à peine, le gamin s'y met lui aussi mais en vain. Avec le léger vent qui sévit sur la plage je n'entends pas ce qui se dit, puis d'ailleurs ça ne me regarde pas, de quoi je me mêle, j'ai même pas honte en plus de reluquer comme ça...... je regarde mon mari et je m'aperçois que lui aussi regarde cet étrange couple, alors on se met à extrapoler. Ils sont mariés et c'est pas la joie, c'est un couple qui n'a plus rien à se dire, c'est triste pour le gosse, il a l'air malheureux. Moi je pense qu'elle a envie de se casser, j'ai de la peine tout à coup pour le nounours, même s'il est mal gaulé il a un côté attendrissant. Non finalement je penche pour une copine, il est divorcé, c'est sa nouvelle amie et il l'a emmenée avec lui pour faire connaissance avec son fils, mais ça se passe pas comme prévu, ou alors il l'a rencontrée à l'hôtel, bon de toutes façons c'est sur ils sont ensemble, elle a comme eux la serviette de l'hôtel et ils partagent le même sac ..... et patati et patata, après je me fais mon film toute seule et du coup mon livre se retrouve dans le fin fond de mon sac, trop occupée que je suis à regarder ce couple et à bâtir des histoires en tout genre. Le dénouement est proche, il sort de l'eau avec son fils, il range ses affaires, elle ne bouge pas.... bein il va pas partir tout seul quand même, j'ai envie de lui crier "hep nounours qu'est ce que tu fous, t'en vas pas comme ça, essaie encore une fois, c'est vraiment trop bête", mais déjà père et fils fendent le sable pour se retrouver sur le trottoir qui longe la plage, je les vois disparaître au risque de me choper un torticoli, puis plus rien..... mon attraction du jour se termine. La jeune femme est toujours dans l'eau, elle ne les regarde même pas partir, elle s'amuse avec les vagues, elle retourne au transat et s'enduit de crème solaire. J'aime pas la façon dont se termine l'histoire. Je guette pour voir si nounours revient, mais rien à l'horizon....je suis frustrée..... puis je me dis que je suis quand même gonflée de m'occuper comme ça de la vie des gens, mais bon c'est mignon et c'est toujours mieux que de dire du mal de son voisin... ça me donne bonne conscience.....je suis une grande rêveuse vous le savez bien.



Publié à 01:31, le 9/05/2013 dans Je caquete,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

A L'EAU

UN IRANIEN NE VEUT PAS NAGER AVEC UN ISRAELIEN...... ça pourrait être la dernière blague du jour..... c'est nouveau, ça vient de sortir mais ce n'est pas une blague, c'est bel et bien la réalité !!! Hier matin, aux JO de Pekin, au moment du départ de la quatrième série du 100 mètres brasse, Mohamed machin truc, de nationalité Iranienne, a refusé de prendre le départ au côté du nageur Israélien Tom Beeri. J'hallucine !!! je comprends pas..... je cherche une explication...... pt'ete bien que Beeri sent le gaz, ou alors il a une maladie contagieuse, ah j'y suis, il a du manger des croutes de fromage et il pue de la gueule !!!! Ils n'étaient pourtant pas côte à côte, Momo au couloir n°1 et tomy au couloir n° 7.... y a de la marge non ? Pas franc du collier, le Momo, pas franc du tout.... il a d'abord prétexté qu'il était souffrant..... pauvre chou..... l'avait du manger du poisson pas frais..... finalement il a avoué.... "bouuuuuh, c'est à cause de l'Israélien, je veux pas nager à côté d'un Israélien na !!!, si vous voulez pas m'écouter je vais faire pipi par terre et me rouler dedans na !!!! Bon petit soldat le Momo, il a bien retenu la leçon,  tant pis pour lui, c'est le plus gêné qui se casse.... il ne remportera pas de médaille à Pekin mais gageons qu'il sera félicité par l'autre trou du cul d'Ahmadinejad.... Si dans ce monde de fêlés tout est incertain, on peut être sur d'un truc, la bêtise humaine n'a pas de frontière ni de religion, la bêtise humaine est citoyenne du monde. Quelle honte, Allez Momo, t'as pas tout perdu, je te décerne la médaille d'or de la connerie Humaine, champion du monde catégorie "stupide" !!



Publié à 01:25, le 9/05/2013 dans Je caquete,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

LARGUEE....

 

- Salut mam... tu vas bien
- Ca va et toi, tu n'es pas à la fac?
- Non, on était en Assemblée Générale, je viens de rentrer
- Et alors?
- Et bien on reconduit le blocage, mais le vote était serré, ça c'est joué à peu de voix
- Tu as voté?
- Oui, j'ai voté pour que l'on continue le blocage, tu en penses quoi
- Je n'ai pas bien suivi le dossier, mais je pense que tu as raison....
- Tu sais ce matin on avait vraiment l'impression que c'était politique tout ça...
- Ah bon ...
- Oui, on avait l'impression que d'un côté il y avait les étudiants de droite et de l'autre ceux de gauche...
- C'est surement un peu ça...
- On a voté à main levée, on a été obligés de voter plusieurs fois
- Ah bon
- Oui c'était bizarre comme ambiance, les insultes fusaient entre les deux camps....
- A ce point là?
- Oui et j'ai l'impression que le fait de devoir voter à main levée ça embêtait certains, ils n'osaient pas voter comme ils le voulaient.....
- Et alors?
- Du coup on a fait un vote à bulletin secret et là bizarrement les résultats étaient différents.... Mais c'était vraiment serré....
- Bon écoute j'espère que votre action aboutira et que tout ça se terminera bien vite parce qu'en attendant vous n'étudiez pas et c'est pas génial comme situation, je ne voudrais pas que tu paumes ton année parce que ça dure cette affaire....
- Oui y a plein de gens qui râlent parce qu'ils veulent étudier, je peux les comprendre moi aussi je veux étudier, mais si on ne bouge pas un peu, on ne fera pas avancer les choses.... Tu sais je n'ai pas tout compris, on voit que ça ne fait pas longtemps que je suis en France... je ne me suis jamais intéressée à tout ça........ mais ce que je ne veux pas c'est que la fac soit payante.... Parce qu'après ça fera une sélection et du coup, il n'y a plus l'égalité des chances, tout le monde doit avoir le droit d'étudier, qu'il soit friqué ou non tu ne crois pas?
- Bien sur, là-dessus tu as entièrement raison....
- Et moi je ne veux pas que l'université ne soit accessible qu'aux nantis et qu'à ceux dont les parents peuvent payer..... sinon, comme d'habitude ce sont les plus faibles qui resteront sur le bord de la route....enfin voilà, jeudi il y a une manif je vais y aller...
- Heu.... (la mère inquiète).... Ah bon... tu vas aller à la Manif? ..... Mais fais gaffe quand même!! Si tu vois que ça dégénère, tu sors tout de suite ...
- Bein oui t'inquiètes pas.... On est des étudiants ..... pas des casseurs....
- Il faut faire attention, il y a toujours des gens qui ne font pas partie des manifs et qui viennent juste là pour casser, il faut que tu sois prudente....
- T'inquiète mam!!
T'inquiète.....  t'inquiète.... Ça fait 18 ans et demi que je m'inquiète.... A l' heure où je vous met le post elle doit être en plein dedans..... mais chère Ysa.... t'as la mémoire courte non ? t'as déjà oublié que toi aussi tu manifestais étant jeune ? et même étant moins jeune... Oui c'est vrai... mais la Ysa là tout de suite elle est un peu dépassée par les évènements, déjà elle va aller regarder cette foutu loi concernant l'autonomie des universités parce qu'elle y capte rien et qu'elle aime pas quand elle capte pas.... Puis la Ysa elle est un peu déconnectée de la politique Française, même si elle y jette un œil de temps en temps.... Parce que la Ysa entre sa nationalité Française et sa nationalité Israélienne y a des fois, elle sait plus où elle habite !!!
 


Publié à 01:11, le 9/05/2013 dans Je caquete,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

En vrac

 

Le titre de mon billet est parfait et ressemble tout à fait à l'état dans lequel j'erre en ce moment !!! Faire un tas de choses en même temps ça peut être grisant, et j'aimais -lorsque je travaillais en Mairie-, être débordée et avoir mille choses à faire.....
Faut croire que c'est différent ici, peut-être parce que je travaille dans l'ombre, que ce que je fais pour l'instant n'est pas gratifiant et que rester à la maison ce n'est pas pareil que d'être à l'extérieur et voir du monde.
Ici je suis en compagnie du chat qui au grès de ses humeurs grimpe sur le bureau, se plante devant l'ordi et attend mes caresses, elle me ramène de temps en temps une souris en peluche qu'elle jette négligemment à mes pieds et attend que je la jette dans un endroit très loin afin que sa chasse puisse commencer....
J'ai la visite du chien qui me rappelle à son bon souvenir, surtout à l'heure des repas, des fois que je l'oublierai..... il a une pendule qui squatte son estomac,  il tourne en rond près du bureau et se met à sautiller si je n'y fais pas attention,  c'est le signal,  son horloge biologique ne se trompe jamais et ça m'épate ..... parfois il s'allonge sur le tapis et ses ronflements accompagnent le bruit de mon clavier.....
Dans la pièce à côté il y a le Jules qui travaille de son côté. Perpétuellement scotché au téléphone,  il devrait se faire greffer un combiné dans l'oreille, ça serait plus pratique pour lui et ça lui éviterait le geste répétitif de va et vient de l'avant bras vers le socle du téléphone, il finira bien par attraper une tendinite à ce rythme là.....
Le Jules il veut tout en même temps et doit oublier que je ne suis ni wonder woman et encore moins Robocop..... Quand je viens de commencer un document, il m'en réclame déjà un autre.... Et passe régulièrement déposer des papiers sur mon bureau..... « des choses à faire » qu'il dit..... Le Jules a toujours mille idée à l'heure alors il faut suivre, mais il faut d'abord faire le tri parce que le Jules il faut le freiner et le rôle du frein c'est à moi qu'il incombe...
Le Jules il faut le canaliser parce qu'il tire « tous azimuts » et j'ai du mal à suivre le mouvement. Il a tendance à parfois mettre la charrue avant les bœufs..... il va de l'avant qu'il dit.... Oui, moi aussi je veux aller de l'avant, mais je veux que tout se fasse en douceur, je préfère « doucement mais surement »  à une ascension rapide accompagnée d'une chute vertigineuse derrière !!!
Bref, vous l'avez compris, créer une boîte, avec de surcroit son mari ce n'est pas toujours évident. La mise en place demande de l'énergie et créer une boîte à l'étranger ce n'est pas une mince affaire, il faut de la patience et une pêche puissance 10 !!!  Alors on se distribue les rôles.... Je suis la « femme de l'ombre ».... Celle qui fait les catalogues,  qui prépare les colis, qui passe les commandes, qui fait les factures, qui gère le stock.... Jules s'occupe des papiers avec l'avocat, avec le comptable, avec les impôts, avec l'ouverture du compte....il s'occupe de trouver les représentants....et prend les contacts en France, il négocie les prix avec les fournisseurs.
 Il y a des choses que l'on gère ensemble... et on se bat comme des chiffonniers,  on est pas d'accord sur les prix,  je ne veux pas que les produits soient trop chers,  je veux que tout le monde puisse y avoir accès. Il me rétorque qu'il faut aussi que l'on gagne notre vie, on ne travaille pas pour la gloire....et que nos produits sont de qualité.... Bien sur il a raison....
On se bat sur le choix des  produits,  je ne veux pas tout commercialiser,  .... On représente trois fournisseurs différents,  je ne veux pas qu'il y ait des doublons sur certains  produits  alors je mets en valeur celui qui me semble le plus approprié....celui que je préfère et que je pense que le client choisira lui aussi..... intuition féminine.....  Lui il mettrait tout..... ça  fait 15 fois que je lui balance les catalogues à la figure et que je lui dit de se débrouiller sans moi.....que j'en ai marre, que je ne veux plus travailler avec lui....  ça fait 15 fois qu'il me dit que je suis un boulet, que je le freine et qu'on pourrait faire tellement de choses.... Que j'ai un sale caractère.... Ça fait 15 fois que je reviens parce qu'il se trouve tout à coup tout penaud.... Et que finalement  il me laisse faire comme je veux..., il se rallie à ma cause parce qu'il sait que je suis certainement dans le vrai et que le produit je le connais mieux que lui parce que je l'ai testé avant de le commercialiser.... Pour le  vendre, il faut que je le connaisse et que je sois capable de le faire aimer des autres..... Je ne l'embête jamais dans ses négociations avec les fournisseurs ou avec les gens qui vont nous représenter, c'est sa partie à lui, je n'y connais pas grand-chose, je le laisse libre......Finalement nous sommes complémentaires.... Mais toute cette énergie gaspillée ..... c'est  stressant... très fatiguant et parfois je suis usée.....
La boîte commence doucement, les commandes arrivent,  il n'y en a pas assez pour l'instant mais ça viendra... Beaucoup de salons d'esthétique en France sont intéressés, mais avec la crise ils sont prudents... ils commanderont mais plus tard.... il faut se faire connaître, on manque de représentants...... on en cherche.... quand le site Internet sortira je pense que ça boostera un peu les ventes,  pour l'instant il est en préparation  et c'est un travail titanesque..... nous  avons fait appel à un pro,  nous donnons nos idées, il les met en place et ajoute les siennes.... Des fois c'est super, des fois on lui fait tout recommencer.....je sais exactement ce que je veux, mon site je l'ai dans la tête,  je le vois,  mais je n'arrive pas à expliquer et à mettre sur papier ce que je veux exactement..... alors des fois on patauge, ..... vu le travail qu'il y a....  je ne sais pas quand le site sera terminé, ça fait un mois et demi déjà... j'espère vous le faire découvrir fin avril..... Mes catalogues sont en route vers l'imprimerie.... Il faut encore et toujours négocier les prix....
Rébecca est tombée malade, la varicelle, une varicelle d'enfer.... Pas un morceau de peau sans bouton sur le visage, au bout de trois jours, elle a avoisiné les 40 de fièvre, à la varicelle s'est ajoutée une angine,  Les boutons ne sont pas beaux.... Elle a des malaises... elle est blanche, transparente, ne s'alimente pas....  le médecin a sorti la grande artillerie.... Elle est sous traitement pendant 10 jours, une tonne de médocs.... Elle est faible et demande beaucoup d'attention.....ce matin elle va enfin mieux.... Je respire un peu.... Ça m'a stressée... une varicelle c'est pas grave... mais des fois ça peut prendre des proportions qu'on ne maîtrise pas....
Le nettoyage de Pessah a commencé,  en d'autres termes on pourrait appeler ça le grand nettoyage de printemps.... Tout y passe du sol au plafond.... Les vitres, les tapis, les armoires, l'électro ménager,  tout  tout  tout.....la semaine dernière j'étais cassée, le dos en compote... pourtant le mal de dos je ne connais pas...... Je garde mes forces pour la semaine prochaine et pour le plus gros.... La cuisine....là ça va être le grand chambardement..... on se partage les tâches avec le Jules, il fait les travaux les plus fatigants, il ma nettoyé les deux grandes baies vitrées....  J'ai prévu de repeindre mes chaises en fer forgé de terrasse, elles en ont besoin, j'aimerai  jardiner un peu....je dois rempoter mon Olivier et mon citronnier,  j'aimerai que Rébecca me fasse de jolis dessins sur mes jardinières en bois..... c'est  pas gagné, il faudra que tous les boutons soient partis pour qu'elle puisse aller au soleil......  Je me demande si je vais pouvoir tout faire, Pessah arrive à grands pas.....
Je n'ai toujours pas réglé le problème de l'armée pour Marianne, elle attend avec impatience de venir ici pour les vacances d'été.... Jules prend des avis à droite et à gauche, on nous dit tout et rien.... Faut aller directement à l'armée, faut aller au ministère des affaires étrangères.... Faut aller là, il faut faire ça..... personne n'est capable de nous donner le bon filon et ça me mine.... Je vois le temps qui passe..... et  la solution qui s'éloigne.....
Enfin voilà... je suis en vrac..... Je  fais tout en même temps,....  il y a surement des choses que je fais bien,  je passe à côté d'autres... il y en a  certaines que je devrais faire et que je ne fais pas .....Je veux tout mener de front et  il y a des moments où  je brasse du vent....d'autres où.je m'énerve très vite,  je monte en flèche et retombe comme un soufflet,  épuisée de m'être enflammée si rapidement pour si peu de choses.... J'ai envie de choses simples comme aller marcher le long de la plage ou m'asseoir à la terrasse d'un café et regarder vivre les gens.... Je ne peux même pas le faire parce que cette putain de boîte me bouffe tout mon temps....... « On a fait le plus gros » qu'il dit le Jules.... « D'ici quinze jours tout sera en place..... ça va rouler » ..... j'espère qu'il dit vrai !!


Publié à 01:10, le 9/05/2013 dans Je caquete,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien