Imag'in - Blog de voyage
Partager ma passion des voyages et surtout parler de mon futur voyage au cambodge!

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

Anecdotes
Blogamis
Boutiques
Cuisine et plats traditionnels
En colere
habitations
Hors du pays
Je caquete
Je reve
La mer
Les animaux
Les emblemes
Les hommes
les pierres
nature
On fait mumuse
Paysage
Pour le fun
religion
souvenirs
vie quotidienne
voyage

Sites favoris


LE DEPART

 

Je n'ai pas réussi à avaler mon petit déjeuner ce matin, pas plus que mon déjeuner ce midi d'ailleurs. Je n'ai envie de rien, sauf peut-être de rester seule. Mes yeux sont fatigués de pleurer, ma tête pèse une tonne, chaque geste m'insupporte, si je m'écoutais j'irai m'allonger et je fermerai les yeux pour ne plus rien voir, pour ne plus penser.... J'étais pourtant préparée, je ne pensais pas que ça serait si difficile, pour l'instant je ne gère absolument rien et je n'ai qu'une image qui me harcèle sans arrêt, je la vois partir avec ses bagages, elle me dit  "maman on va se revoir en Décembre, ça va passer vite".....
Elle a quitté Israël ce matin, le coeur lourd parce qu'elle aime ce pays et s'y sent bien. Elle rejoint la France et la fac de Lyon pour y faire ses études. Elle part vers l'inconnu, elle partagera une location avec son ami, la soeur de celui-ci et un autre Israélien. Elle ne sait pas quand elle reviendra en Israel, ni si elle pourra revenir. Elle doit entrer à l'armée en février 2009 et malgré ses demandes insistantes pour repousser l'échéance ils n'ont rien voulu savoir. La logique veut qu'ici, lorsque l'on a passé le bac, on part à l'armée et on reprend les études une fois la mission accomplie. Elle voulait faire le contraire, continuer ses études et faire son devoir une fois les diplomes en poche. Elle doit entrer à l'armée le 9 février 2009, je sais déjà que le 10 au matin la police militaire débarquera à la maison, à moins qu'on arrive à obtenir cette fichue dérogation et on va tout faire pour. Dans un premier temps elle va se rendre à l'ambassade d'Israël en France avec l'espoir d'obtenir un délai, nous de notre côté nous allons prendre un avocat pour nous aider dans nos démarches.... après, D. seul sait ce qui se passera. Si elle est considérée comme déserteur elle ne peut pas revenir en Israel avant un certain nombre d'années. Elle n'aime pas penser qu'elle puisse déserter, mais la fac  elle y tient plus que tout parce que c'est son avenir....
Ce matin elle est sortie du territoire avec un aller-retour, comme une voleuse, triste parce qu'elle se demande quand elle reviendra. Je sais ce qu'elle a du ressentir quand l'avion a décollé, je ressens la même chose quand je quitte Israel, on survole à peine la banlieue de Tel-Aviv et déjà on est au desus de la mer.... c'est triste de voir les côtes s'éloigner.... c'est triste de laisser derrière le pays que l'on aime tant.....
C'est une journée triste aujourd'hui, parce que 3000 kilomètres nous séparent.....la roue tourne, les enfants quittent le nid, c'est le cycle normal de la vie mais c'est dur à encaisser.
Je n'ai pas le droit d'être égoiste, elle doit construire sa vie comme j'ai construit la mienne n'empêche que j'aurai bien aimé qu'elle construise sa vie juste à côté, pas très loin, pas si loin.....
Je tourne en rond comme un lion en cage, je réalise que deux de mes enfants sont en France et qu'il me reste Rébecca qui un jour aussi partira......Je viens de me prendre un coup de vieux tout à coup.... faut que je gère, faut que je gère ....

Publié à 01:24, le 9/05/2013 dans vie quotidienne,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien